IMAGES ET CORPS :


Le foisonnement d'images animées, de dessins furtifs, et de peintures projetées, construisent un dialogue insolite avec les artistes dont les mots s'inscrivent sur de larges écrans, en lettres manuscrites, en bulles de BD,... . Entre danse, mime, balancements et apparitions, des personnages d'ombre et de chair racontent la dualité.


DISCIPLINES HYBRIDES :


Intrusio se raconte en mouvements (danse, trapèze, vidéo) et silences (mime, masques ), mêlant les univers du cirque, du théatre et du mime. L'écrit et les images tiennent un Rôle à part entière dans le voyage qu'offrent les trois artistes qui habitent la scène.


SCENOGRAPHIE :


Sur la scène circulaire de bois et de métal (un portique haut perché), le décor d'écrans fixes ou mobiles s'habillent d'ombres et d'images, se décline par de simples manipulations en de multiples usages : étrange mur de déambulation, antichambre de Jekyll, musée en plein air, où impudeur d'un rêve fébrile, sont autant de lieux qu'on traverse.

L'assemblage de ses matières se fait sur une écriture millimétrée, portée par une musique expressionniste, qui sapplique à accompagner les tiraillements les jouissances des personnages.